A l’origine, c’est l’un des premiers thés aromatisés. Ce thé initialement noir à la bergamote est devenu un classique. La différence entre les Earl Grey proposés repose sur le thé de base employé (fumé, Wulong, sencha, thé blanc…) et l’intensité des arômes de bergamote. La qualité des essences intervient également, celle de Sicile étant la plus réputée pour sa finesse.
La légende raconte que le comte Charles Grey (1764-1845), deuxième comte Grey (en anglais : Earl Grey), aurait rapporté la recette d’un voyage diplomatique en Chine et l’aurait offerte à une maison de thé qui aurait donné le nom d’Earl Grey au nouveau mélange en guise de remerciement. En réalité, l’Earl Grey est plutôt fabriqué à base de thé noir indien et sri-lankais. Quant à Charles Grey, il n’est jamais allé en Chine. Une autre légende raconte que Charles Grey, aurait un jour reçu un fruit de bergamote, et ne sachant comment l’utiliser, en aurait coupé un morceau qu’il aurait mis dans la tasse de thé qu’il était en train de boire.