En stock

ROU GUI BAN YAN

À partir de 12,40

Thé wulong Chine.

Option pot à thé émaillé artisanal

Vous pouvez choisir de recevoir votre thé dans une belle petite jarre en terre cuite artisanale, émaillée noire, cocréée par Jé le potier et PÀO CHÁ (voir photo). Idéale pour un cadeau ou se faire plaisir.

UGS : ND Catégories : ,

Description

ROU GUI BAN YAN

Thé wulong Chine – Fujian

95°C – de quelques secondes à 1 min

Cannelle.

Voilà un thé d’exception très emblématique des Wuyishan, terroir chinois de la province du Fujian très minéral. La terre est volcanique et apporte en particulier du manganèse et du potassium. C’est ici que l’on produit les fameux yancha (岩茶). Ce sont les thés des rochers, en rapport avec ce sol qui donne toute sa particularité à ces thés wulong très réputés.

Le Rou Gui que nous proposons ici est vraiment remarquable. Les variétés qui ont permis d’élaborer ce thé, aux notes caractéristiques d’épices, poussent au sein du parc de Wuyishan, entre falaises rocheuses et ruisseaux de montagne. 

Les feuilles sont assez sombres, caractéristiques des dragons noirs (wulong, 乌龙), et torsadées.

Notes de dégustation.

Dans la tasse, la liqueur est d’un pourpre profond. Rou Gui (en chinois 肉桂) signifie « cannelle » car la feuille infusée et la liqueur dégagent des arômes épicés qui rappellent la cannelle. C’est un thé au nez boisé et finement pyrogéné. Il est rond et long en bouche, avec un parfum de mousses et une pointe de fève de cacao. La teneur en théine est très modérée, c’est un thé qui convient pour tous les moments de la journée.

Méthode Gong Fu Cha recommandée : une petite dizaine d’infusions possibles de quelques secondes chacune en gaiwan/zhong (tasse à couvercle) ou petite théière en terre cuite (terre de Yixing). Possibilité de rincer les feuilles avec une première infusion de quelques secondes avant d’infuser pour la dégustation.

Informations complémentaires

Poids ND
Conditionnement

50g, 20g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “ROU GUI BAN YAN”