Riche de 5 000 ans d’histoire, le thé (cha en mandarin, 茶) occupe une place centrale dans la culture chinoise. C’est une véritable institution sociale et culinaire. Comprendre le thé chinois, c’est remonter l’histoire du pays, à travers notamment les dynasties passées. Une histoire qui se perd dans la mythologie et les légendes.

C’est aussi s’intéresser à la géographie du pays. Zones de fleuves, de montagnes, au travers des 19 provinces qui produisent du thé. Elles sont réparties en quatre grandes régions, selon un axe naturel fondamental. Celui du fleuve Chang Jiang (“le long fleuve”, connu autrefois sous le nom de Yang-Tsé). Au nord du fleuve, au sud du fleuve, le midi de la Chine et le sud ouest de la Chine.

La diversité du territoire chinois apporte au thé toute sa richesse selon la nature du sol, le climat, le relief, les variétés de théiers utilisées, etc. On peut y ajouter également la diversité des peuples de Chine, des coutumes, qui enrichit considérablement la culture du thé chinois.

Les couleurs du thé en Chine.

En Chine, on boit surtout du thé vert. Mais toutes les couleurs de thé y sont produites et consommées :

  • blanc (bai cha 白茶)
  • jaune (huang cha 黄茶)
  • vert (lü cha 绿茶)
  • wulong (wulong cha 乌龙茶), ou bleu-vert (qing cha 青茶)
  • noir (hong cha 红茶, appelé thé rouge)
  • et sombre (hei cha 黑茶, appelé thé noir).

Un savoir-faire ancestral, riche et inimitable.

Les classements du thé en Chine.

On dénombre dans le pays près de 10 000 thés différents. On dit d’ailleurs qu’une seule vie ne suffirait pas pour tous les connaître. Il existe plusieurs classements pour catégoriser tous les crus et les terroirs. Selon le lieu de production, d’après le traitement subi par la feuille de thé, par couleur, selon l’époque et la saison de la récolte, en fonction de la forme de la feuille sèche, selon la qualité ou le grade, selon le marché à qui le thé est destiné et en fonction du degré de raffinement.

Pour explorer et comprendre les thés de Chine, nous conseillons l’ouvrage de Katrin Rougeventre, “L’Empire du Thé, le guide des thés de Chine” (éditions Michel de Maule). LA bible des thés chinois.

Affichage de 1–12 sur 63 résultats